De quelques techniques qu'il s'agisse, quand il est question de mettre de la couleur dans votre couverture en courtes-pointes, d'une mèche de laine ou de soie à teindre, d'un tableau à l'aquarelle ou à l'huile, j'ai découvert un vidéo dont l'enseignement donne des éclaircissement sur un choix de couleurs donnant des résultats gagnant. Dommage, c'est dans la langue de Shakespeare et non dans celle de Molière ! Je devrais vous en dénicher un qui soit compréhensible pour celles d'entre vous qui n'y comprenne pas grand chose.

J'ai trouvé ce lien sur le blog du collectif des amoureux de la toile de Jouy. D'abord, j'ai écouté la vidéo présentée, puis, évidemment, j'ai fait un des liens suggérés à la fin (Jinny Beyers Secrets : color for quilters) et je suis tombé sur cette méthode vraiment passionnante. Pour tester, j'ai commencé par une photographie de colibri, puis de perroquet ; j'ai quitté le monde des oiseaux pour faire une recherche image sur g_ en inscrivant chute et rivière et je suis tombé sur une photographie... du parc urbain de ma ville ! Ce qui donne une palette d'automne des plus joyeuse, bien sûr ! soleil_radieux(yes, j'ai réussi à mettre un émoticône !) Par contre, déception, il m'est impossible d'enregistrer mes choix, vu que je n'ai pas Photoshop dans mon ordinateur. f_ch_

*   *   *

Chromatiquement vôtre